Gravité

 2011, Paris

Bois, peinture, dimension variable

Il s’agit d’une série de travaux utilisant les éléments architecturaux du lieu d’exposition en y incrustant des mots. Les lettre de l’alphabet en bois qui forment le mots « GRAVITÉ » sont installées au mur, comme incrustées dans l’architecture de l’espace d’intervention.